H comme Hyène
Index

Nous voilà à la lettre H. On trouve facilement des sujets bien connus (Héron, Hirondelle, Hulotte, Hippopotame, Hanneton…), d'autres auxquels on ne pense pas immédiatement (Holothurie, Huppe, Harpie…) et d'autres enfin qui relèvent des spécialistes (Hétérodon, Hétérocéphale…). J'ai retenu la Hyène.
Tout d'abord, est-ce qu'on dit L'Hyène ou La Hyène ? Je crois que les deux sont admis. Quand il s'agit de Hyma1 c'est incontestablement La Hyène, mais si elle s'appelle Austra, Ita ou Soma, alors c'est L'Hyène sans aucun doute. On va parler ici de la Hyène tachetée Crocuta crocuta. De nos jours elle est présente dans une grande partie de l'Afrique. Ses ancêtres ou cousins vivaient également en Europe et en Asie il y a quelques milliers d'années, et elle est représentée dans l'art pariétal (par exemple à la Grotte Chauvet).
Les Hyènes mâle et femelle forment un couple à la Dubout2. Si les femelles plus grosses que les mâles sont la norme dans de nombreuses familles animales (beaucoup d'Araignées et Insectes, de Reptiles, d'Amphibiens, de Poissons, les Oiseaux rapaces…) c'est moins fréquent chez les Mammifères. Ce n'est quand même pas rare, et c'est le cas chez plusieurs espèces de Cétacés, d'Antilopes, chez les Lapins et beaucoup de Rongeurs, chez des petits Singes, chez les Tapirs et l'Okapi.
La Hyène femelle est donc plus grosse que le mâle, et dominante. Chose extrêmement curieuse, l'anatomie visible de la femelle ressemble à s'y méprendre à celle du mâle. On a longtemps cru que la Hyène était hermaphrodite (c'est ce que rapporte par exemple l'auteur du Physiologos, un Bestiaire chrétien des premiers siècles). Noé a du se poser des questions à son sujet.
La mâchoire de la Hyène lui permet de broyer les os, même ceux des grands mammifères comme la Girafe. Elle en retire la substantifique moelle et même tout ce qui est organique. Il n'en reste que le calcium. Le résultat le plus visible est que ses excréments sont blancs. On a même cru dans le passé qu'il s'agissait de cendres et que la Hyène avait un brasier dans son système digestif. Les Bousiers doivent chercher ailleurs.
La Hyène est capable d'émettre une grande variété de sons, et elle est connue pour son ricanement, qui lui est presque systématiquement associé dans les dessins animés. Écoutez ci-dessous

Mathevon N, Koralek A, Weldele M, Glickman S, Theunissen F, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons
Ses rapports avec les hommes dépendent de la culture locale. En Occident elle a très mauvaise réputation (animal veule et charognard, ou même nécrophage), alors que dans les sociétés africaines la Hyène est en plutôt associée à la sorcellerie. L'ambigüité de son sexe a donné lieu à de nombreuses légendes africaines, mais le côté charognard voire nécrophage n'est pas mis en exergue comme en Occident.
Il parait qu'on peut apprivoiser les Hyènes, et même qu'un élevage sélectif a permis de produire une lignée plutôt paisible. En Afrique il y a quelques montreurs de Hyènes, un peu comme on avait des montreurs d'Ours en Europe. Selon une hypothèse la Bête du Gévaudan aurait pu être une Hyène ramenée d'Afrique puis abandonnée. Je suis allé plusieurs fois à Harar, en Éthiopie, mais je ne suis jamais allé voir le spectacle du nourrissage des Hyènes. J'ai vu des Hyènes sauvages en Afrique Australe.
Il semblerait qu'en Égypte antique on ait consommé la viande de Hyène, et même qu'on les aurait gavées, comme on le fait encore pour les oies et canards3. Depuis 2012 les Islamistes de Somalie ont autorisé la consommation de viande de Hyène, qui est normalement considérée comme Haram.
Internet a permis de copier facilement des paragraphes entiers de documents (quelques affaires de plagiat ont fait surface). C'est pourquoi il est devenu difficile de retrouver la source primaire d'une affirmation, qui a pu être reprise plusieurs fois4 (même si elle est fausse5). Pour la Hyène on trouve très souvent l'expression "rire sardonique"6 à propos de ses vocalisations. Les dessins animés l'utilisent largement pour en remettre une couche sur la méchanceté supposée de la Hyène7. La société Walt Disney dans une de ses productions à succès présente un groupe de Hyènes comme l'incarnation du Mal.
Pour terminer cette entrée un peu trop longue, n'oublions pas l'adage :
 "où y a d'la Hyène y a pas de plaisir".
_____________
1 Hyma La Hyène est la copine de Anna Purna.
2 Albert Dubout (1905-1976) était un dessinateur. Voilà un exemple de couple à la Dubout
3 Référence : Article de Dominique Farout 2019 dans Kentron  : La hyène dans les assiettes : un particularisme égyptien ?
4 Cette recopie n'a pas attendu Internet. Stephen Jay Gould rapporte dans son livre "Bully for Brontosaurus" que l'expression "de la taille d'un Fox Terrier" a été reprise dans plusieurs ouvrages au sujet de Eohippus, un ancêtre du Cheval.
5 Surtout si elle est fausse. Le Mensonge est un Homme, la Vérité est une Femme. Le Mensonge a déjà fait plusieurs fois le tour de la Terre, alors que la Vérité en est encore à choisir ses chaussures. Je crois que ça vient de Terry Pratchett.
6 On a probablement identifié la plante très toxique responsable du Risus Sardonicus. Ce serait l'Œnanthe safranée (Oenanthe crocata). Reférence Appendino G, Pollastro F, Verotta L et Als. Polyacetylenes from Sardinian Oenanthe fistulosa: A Molecular Clue to risus sardonicus [archive], J Nat Prod, 2009;72:962-965 Lien ici
7 Mais pas Gotlib dans la Rubrique-à-Brac, qui nous présente une Hyène sympathique. On peut trouver les deux planches sur la Hyène par exemple sur le site le-zouave-interplanetaire (vers le milieu de la grande page), ou sur le site lediablogueur (aussi vers le milieu de la grande page), ou encore sur deux pages du Monde consacrées à la Rubrique-à-Brac : planche 1 et planche 2.
MM 2021