N comme Naja
Index

Que choisir à la Lettre N ? Le choix zoologique est restreint mais pas sans intérêt1. Citons des Insectes, la Nèpe et la Notonecte, d'autres invertébrés, le Nautile et le Nudibranche, des Mammifères, le Nilgaut, le Nyala et le Numbat. J'ai choisi le Naja.
Comme d'habitude, clarifions l'appelation avec un minimum de taxonomie. Il s'agit d'un genre de Serpents, souvent appelés Cobras. Cependant le terme Cobra n'est pas synonyme et s'applique aussi à d'autres Serpents, pas tous très proches de notre Naja. En hérpétologie comme dans d'autres domaines de la zoologie la notion d'Espèce et de Sous-Espèce fait débat et la classification ne cesse d'évoluer2. Alors restons prudents et donc plutôt vagues dans nos affirmations.
Les Najas sont des Serpents de la famille des Élapidés3, venimeux et en général de grande taille. Ils habitent une grande partie des régions tropicales d'Asie et sont aussi présents en Afrique. Ils sont caractérisés par leur faculté à se dresser et gonfler l'avant de leur corps (les côtes cervicales) qui prend l'aspect d'une coiffe ou d'un capuchon. L'Espèce type est Naja naja, le Cobra Indien4, appelé aussi Serpent à lunettes en raison du motif présent sur sa coiffe. Il est le favori des charmeurs de Serpents indiens.
Leur venin est puissant et neurotoxique5. Leurs morsures sont parfois mortelles6. Certaines Espèces, appelées Cobras cracheurs, peuvent projeter leur venin à distance (jusqu'à trois mètres). Les Serpents ont été en même temps craints et vénérés, à toutes les époques. En raison de leur mode de vie quelque peu mystérieux et de leur mues périodiques on les a associés à des divinités dans la plupart des cultures7 (sauf sans doute dans le Grand Nord).
Dans l'Hindouisme, Vasuki8 est un roi Naja qui intervient dans plusieurs récits ; il se tient en général sur l'épaule de Shiva. Il est également présent dans diverses formes de Bouddhisme où le Naja protège le Bouddha contre les démons. Dans la merveilleuse complexité du panthéon Hindou on confond parfois Vasuki avec Shesha9, qui est principalement attaché à Vishnou. Pour la Fête de Naga Panchami10 les Hindous, Jains et Bouddhistes vénèrent les Serpents11.
Le Cobra d'Égypte, Naja Haje, était fortement lié aux divinités de l'ancienne Égypte. On trouve ses figurations sculptées et peintes sur les monuments de l'époque des pharaons. La déesse Meretseger12 était représentée avec la tête d'un Cobra d'Égypte. Wadjet13 était une déesse plus ancienne, également représentée avec une tête de Cobra d'Égypte. Son symbole était l'uraeus, représentant l'authorité et la divinité : les pharaons le portaient sur leur front14. Rénénoutet15 était une autre déesse-Serpent égyptienne. Selon la légende, Cléopatre et ses assistantes auraient mis fin à leurs jours en se faisant mordre par un Serpent venimeux qui aurait pu être le Cobra d'Égypte.
Dans les régions les plus sèches de la Namibie on peut rencontrer Naja nigricincta (appelé le Cobra cracheur zébré). On peut avancer que ce Naja n'a jamais nagé.
Le Cobra Royal, le plus grand des Serpents venimeux, n'est pas un Naja. Il est classé tout seul dans le genre Ophiophagus, en tant que Ophiophagus Hannah16.
🐍     🐍     🐍
______________
1 J'ai envisagé de parler de Nessie.
2 Les progrès de l'analyse génétique ont clarifié la systématique, mais ils l'ont aussi rendue plus complexe. Le nombre d'Espèces reconnues dans le genre Naja a sensiblement augmenté. Le rêve de tout naturaliste est de laisser son nom à une Espèce. C'est certainement plus facile pour des insectes, dont il reste sans doute des millions d'Espèces à classifier, que pour de grands vertébrés. S'il est probable que des grands Mammifères peuvent encore être séparés en plusieurs Espèces (comme l'Éléphant d'Afrique en 2001), on ne s'attend pas à découvrir une grande Espèce encore inconnue (l'Okapi a été formellement connu des Européens seulement en 1901).
3 Les Élapidés (Elapidae) sont une grande famille d'environ 360 Espèces de Serpents, en général très venimeux. On les trouve en Afrique, en Asie, aux Amériques et en Australie. Il y a aussi des Espèces marines dans l'Océan Indien et dans le Pacifique. Parmi les plus connus citons les Cobras, Mambas, Taïpans, Bongares, Serpents-Corail et plusieurs Serpents marins.
4 Le terme Naja viendrait du Sanskrit nāga qui signifie Cobra ou Serpent. Voir l'article sur le Cobra indien Naja naja dans Wikipédia en Français.
5 Certaines Espèces ont un venin qui est aussi cytotoxique (provoquant de graves nécroses des tissus) et cardiotoxique (affectant le bon fonctionnement du cœur). L'un des plus venimeux (en terme de dose létale) est le Cobra d'Asie centrale, Naja oxiana.
6 Le Cobra indien est probablement le Serpent qui fait le plus de victimes annuelles. Attention cependant, le nombre de fatalités associées à une Espèce de Serpent dépend de multiples facteurs. Il y a d'abord le nombre de ces Serpents et le nombre d'êtres humains vivant dans la même zone. Ensuite le degré d'agressivité de cette Espèce, la quantité de venin qu'elle peut injecter et la toxicité de ce venin. La disponibilité de soins adaptés est bien sûr déterminante. Le venin de quelques Serpents australiens est bien plus toxique que celui du Cobra indien, mais ils font beaucoup moins de victimes. En Inde la Vipère de Russell Daboia russelii est à l'origine de beaucoup plus de morsures que le Cobra indien. Voir l'article Big Four (Indian snakes) dans Wikipedia en Anglais. Rudyard Kipling ne devait pas aimer le Cobra indien, vu ce qu'il raconte dans l'histoire de la courageuse Mangouste Rikki-Tikki-Tavi. En revanche il devait aimer les Pythons : dans le Livre de la Jungle Kaa le Python géant est un ami et allié de Mowgli. L'adaptation des Studios Disney (qui ne doivent pas aimer les Serpents) est à l'opposé du texte de Kipling.
7 On peut citer l'Ouroboros et le Serpent à Plumes. En raison de ses mues et de sa faculté à disparaître dans le sol le Serpent a été associé à l'immortalité et au monde souterrain. La Couleuvre (non venimeuse) est présente sur le bâton d'Esculape et sur d'autres symboles médicaux. La Vouivre est connue en Europe, tout spécialement à Milan (connue comme il Biscione). On trouve aussi dans presque toutes les mythologie des êtres hybrides, mi-humains et mi-Serpents. Le Christianisme n'aime pas le Serpent, peut-être par opposition aux pratiques païennes ou polythéistes. Voir les articles Serpent (symbolism) dans Wikipedia en Anglais et Serpent dans la culture dans Wikipédia en Français. Dans le roman de Franck Herbert "God Emperor of Dune", Leto II Atreides devient peu à peu un hybride entre humain et Sandworm. Sur certaines couvertures du livre l'image fait penser à un Naja avec sa coiffe.
8 Voir les articles Vasuki dans Wikipedia en Anglais et Vasuki dans Wikipédia en Français.
9 Shesha est représenté avec mille têtes ou parfois avec sept têtes (c'est plus facile à dessiner). Voir les articles Shesha dans Wikipedia en Anglais et Shesha dans Wikipédia en Français.
10 La fête de Naga Panchami dans Wikipedia en Anglais.
11 D'autres sociétés anciennes ont pratiqué le culte des Serpents. Voir l'article Snake worship dans Wikipedia en Anglais. Si dans plusieurs communautés religieuses évangéliques aux USA on pratique le Snake handling (manipulation de Serpents), il ne s'agit pas de vénération, car le Serpent reste le symbole du Démon. Il s'agit de montrer que la foi est plus forte que le Démon. Les Serpents arrivent à en éliminer quelques-uns. Tom Sharpe en parle dans sa nouvelle The Great Pursuit avec son humour habituel. Kurt Vonnegut l'évoque aussi dans Breakfast of Champions.
12 Meretseger dans Wikipédia en Français.
13 Wadjet dans Wikipedia en Anglais.
14 Voir l'article Uræus dans Wikipédia en Français et l'article Uraeus dans Wikipedia en Anglais.
15 Rénnéoutet dans Wikipédia en Français.
16 Le genre Ophiophagus signifie "mangeur de Serpent". Anciennement il était appelé Hamadryas hannah (on trouve encore ce terme dans la littérature) et on l'a aussi classé autrefois dans les genres Naja et Dendraspis. Les appellations Dendraspis et Hamadryas sont en rapport avec ses habitudes arboricoles. Aujourd'hui Hamadryas est un genre de Papillons et une Espèce de Babouin Papio hamadryas (pourtant peu arboricole).
MM 2021