P comme Piranha
Index

Nous voilà à la lettre P. Ici aussi il y a un grand choix. Je cite quelques noms qui avaient retenu plus que d'autres mon attention pour leurs particularités. Parmi les Arthropodes, la Puce et le Phasme. Chez les Mollusques, la Pieuvre (ou Poulpe). Chez les Reptiles le Python. Parmi les Oiseaux, la Pie et le Perroquet. Chez les Mammifères, le Putois et le Phoque. Ou encore chez les Poissons le Périophtalme et le Piranha. J'ai finalement retenu le Piranha.
Ce poisson d'eau douce est réputé pour sa voracité quelque peu légendaire. Il apparait fréquemment dans les récit de voyageurs et dans les films d'aventure. Il faut comme toujours commencer par un petit rappel systématique, et dans le cas du Piranha c'est compliqué. Alors accrochez-vous ou sautez ce paragraphe. Le mot Piranha est l'adaptation Portugaise de l'appellation dans le langage Tupi signifiant approximativement "Poisson qui mord". Pour le Piranha comme pour tant d'autres animaux la taxonomie est encore en marche et de nouvelles espèces ont été reconnues au 21ème siècle. Tout d'abord Piranha est une appellation qui regroupe plusieurs espèces de poissons de la Famille des Characidae, Sous-Famille des Serrasalminae. Deux Genres essentiellement regroupent les Espèces qualifiées de Piranha : le Genre Pygocentrus et le Genre Serrasalmus. Il y a aussi les Genres Pristobrycon et Pygopristis. Au total ça fait une bonne vingtaine d'Espèces appelées Piranha. Notons qu'à l'intérieur des genres cités la majorité des Espèces ne sont pas particulièrement carnivores et ne sont pas appelées Piranha. Le Pacu1 fait aussi partie de la Sous-Famille des Serrasalminae. Je vous avais dit que la systématique du Piranha était complexe. Les Ichtyologues se régalent (souvent les pêcheurs aussi).
Les Biologistes ont montré que les Serrasalminae se sont diversifiés il y a peu de temps, seulement quelques millions d'années. Cette spéciation serait liée à la période de submersion des basses terres de l'Amazonie par l'Océan Atlantique : les poissons d'eau douce se seraient alors réfugiés en amont dans des cours d'eau isolés les uns des autres2. Le Piranha le plus féroce semblerait être le Piranha à ventre rouge (Pygocentrus nattereri), un des préférés des aquariophiles. Ses dents sont extrêmement tranchantes et sa mâchoire est très puissante. Il est certain qu'un Piranha affamé peut vous infliger une très douloureuse morsure et même vous enlever un morceau de viande. Il y a des attaques parfois mortelles, essentiellement sur de jeunes enfants. Théodore Roosevelt a raconté comment il a vu en 1913 une vache dévorée par un banc de Piranhas en une minute. On sait que pour un hôte de marque comme l'ancien Président des USA le spectacle avait été un peu organisé3. Les Piranhas ne se retrouvent pas en bancs de centaines d'individus et s'ils ne sont pas affamés ils n'ont pas ce comportement frénétique qui fait littéralement "bouillir l'eau". En réalité, même le Piranha à ventre rouge n'est pas principalement carnivore et souvent se contente de croquer un bout de nageoire à un poisson qui passe (la nageoire repousse). Il mange aussi des végétaux4. Si les Piranhas nagent en groupe, c'est essentiellement pour se protéger des prédateurs, que ce soit efficace ou juste une sensation de sécurité par le groupe5. Leurs prédateurs sont les Caïmans, les Dauphins d'eau douce, quelques gros Poissons6 et même les Cormorans qui peuvent avaler les jeunes. Le Piranha est plutôt pétochard.
Comme on dit dans l'Ouest, "Quand la légende dépasse la réalité, alors on publie la légende"7. Le Piranha a donc mangé beaucoup de méchants personnages dans les films de série B, et même une James Bond Girl dans "On ne vit que deux fois"8. J'offrirais volontiers la palme à "Tarzan triumphs" (en Français "Le triomphe de Tarzan"), qui se passe en Afrique et où les méchants sont finalement dévorés par des Piranhas. Plusieurs films effrayants jouent sur la peur inspirée par le Piranha, un des premiers étant "Piranhas"9 de Joe Dante (1978). Le récit de Theodore Roosevelt a certainement contribué à cette fascination pour le Piranha. Dans l'univers de Marvel Comics il y a aussi un super-méchant appelé Piranha10.
Dans "L'oreille cassée", Tintin et Milou se font mordre par des Piranhas, heureusement sans gravité11. Le Marsupilami, lui, se nourrit volontiers de Piranhas, alors qu'après chaque rencontre avec les Piranhas le Jaguar en ressort raccourci. Claire Bretécher avait aussi dessiné une planche avec un Piranha, mais je ne retrouve pas la référence.
Toujours en raison de la voracité du Piranha, on appelle Mélange Piranha12 une combinaison d'acide sulfurique concentré H2SO4 et de peroxyde d'hydrogène H2O2. Cette solution est très oxydante et très corrosive. Elle est utilisée pour supprimer les traces de composés organiques dans l'industrie des semi-conducteurs ou pour nettoyer des filtres en verre fritté. Sa préparation, son utilisation et sa neutralisation demandent des précautions extrêmes.
🐟     🐟     🐟
______________
1 L'appellation Pacu elle-même concerne plusieurs Genres (généralement 9) de Poissons de la Sous-Famille des Serrasalminae (comme les Piranhas). Les Genres les plus concernés sont Colossoma et Piararctus. Ce sont de gros poissons d'eau douce appréciés des gourmets et des aquariophiles. Ils ont été introduits volontairement dans la Rivière Sepik en Papouasie-Nouvelle-Guinée et relachés sauvagement un peu partout par des aquariophiles indélicats. Dans leur milieu d'origine leurs dents (étrangement semblables à des dents humaines) leur permettent de casser les noix qui arrivent dans les cours d'eau. Une blague est devenue une légende urbaine. Elle raconte que le Pacu hors d'Amazonie, ne trouvant pas les noix dont il raffole, va se rabattre sur les testicules des baigneurs. Voir par exemple le paragraphe sur Wikipédia en Français, ou le paragraphe sur Wikipedia en Anglais, ou encore l'article sur CNN.
2 Voir l'article de G. Fléchet dans mongabay.com au sujet de cette spéciation.
3 Les Brésiliens avaient capturé et affamé un grand nombre de Piranhas, gardés dans une zone limitée par des filets. La pauvre vache n'a eu aucune chance de s'en sortir. Le temps souvent rapporté de seulement une minute pour obtenir un squelette bien propre est peut-être une toute petite exagération. Théodore Roosevelt était un grand chasseur. On se souvient qu'il avait refusé de tuer un petit Ours blessé et attaché (l'appellation Teddy Bear en Anglais pour les Ours en peluche vient de cet incident).
4 L'accès aux documents originaux est difficile. On peut se contenter de cet article d'aquariophilie sur myfishtank.net, ou chercher à accéder aux documents des chercheurs Anne Magurran et Helder Queiroz au sujet de l'alimentation des Piranhas.
5 C'est certainement efficace, puisque le trait s'est perpétué. Cette stratégie a probablement une base génétique et les individus qui le pratiquent ont une meilleure chance d'arriver à l'âge adulte et de se reproduire. D'autres Poissons et des Oiseaux (Étourneaux, Pigeons…) comme les Moutons adoptent ce comportement. Voir l'article caractérisant cette stratégie des Piranhas dans NCBI.
6 Parmi les gros Poissons de l'Amazonie, l'Arapaima, aussi appelé Pirarucu, peut manger un Piranha adulte.
7 Référence au Western "L'homme qui tua Liberty Valance" de John Ford (1962).
8 Voir On ne vit que deux fois (film) dans Wikipédia en Français.
9 Voir Piranhas (film) dans Wikipédia en Français.
10 Voir Piranha (super-méchant) dans Wikipédia en Français ou Piranha (super-villain) dans Wikipedia en Anglais.
11 Voir la planche originale de l'Oreille Cassée sur bellier.co (parue dans Le Petit Vingtième du 14 janvier 1937).
12 Voir l'article dans Wikipédia en Français ou l'article plus complet dans Wikipedia en Anglais.
MM 2021