V comme Varan
Index

Nous sommes à la Lettre V. Il y a encore le choix, avant celles qui apportent beaucoup de points au Scrabble (version française). Je ne résiste pas à l'envie de citer quelques Mammifères (la Viscache1, le Vison et la Vigogne2), des Oiseaux (le Vautour3, le Vanneau et le Verdier), des Poissons (le Vairon, la Vive et la Vieille), des Invertébrés (la Veuve Noire, le Varroa, le Vulcain et la Vanesse), ainsi que la Vipère et les Vers (Ver Luisant, Ver de Terre, Ver à Soie…)4. Il y a aussi la Vouivre5. J'ai retenu le Varan. Je vais bien sûr parler de ces gros Reptiles Sauriens des régions chaudes de l'Ancien Monde.
On dit que le terme Varan vient de l'Arabe égyptien Waran ou Waral ("ورن / ورل") qui signifierait "avertisseur" ou "gardien", les Varans du Nil semblant avertir de la présence de Crocodiles du Nil (Crocodylus niloticus). Le Crocodile du Nil était autrefois présent dans tout le Nil égyptien6. De nos jours, dans le Nil, il est seulement présent plus au Sud (dans le Lac Nasser et en amont dans la dizaine de pays du bassin versant du Nil). La traduction de Waran ou Waral pourrait aussi être "Dragon" ou "Bête-Lézard". En Portugais et en Anglais on les appelle Monitor (Lagarto Monitor, et Monitor Lizard, respectivement), c'est à dire "Surveillant", probablement en rapport avec l'habitude de plusieurs Espèces de se dresser sur leur pattes de derrière.
On va parler très peu de taxonomie cette fois, les Herpétologues discutant toujours la phylogénie des Reptiles Squamates7. Lorsque les premiers colons sont arrivés en Australie ils ont rencontré ces gros Lézards et, n'étant pas des naturalistes confirmés, ils les ont appelés Goannas, une déformation du mot Iguane. La taxonomie actuelle place les Varans, essentiellement carnivores, dans une branche différente de celle des Iguanes, essentiellement végétariens. Les Iguanes sont présents aux Amériques (Nouveau Monde) et aussi aux Îles Fidji, très loin des côtes américaines8.
Nos Varans sont donc des gros Lézards9 des régions chaudes d'Afrique, d'Asie et de la Région Australienne. Il en existe une cinquantaine d'Espèces. J'en ai rencontré quelques-unes10.
Étant prédateurs ou occasionnellement charognards, les Varans sont bien équipés sur le plan sensoriel. Outre les sens qui nous sont familiers, ils sont dotés (comme beaucoup d'autres Reptiles) d'un organe de Jacobson11 efficace. On les voit darder leur langue bifide en permanence quand ils se déplacent. Il semble même qu'ils ont un odorat en stéréo, chaque pointe de leur langue étant capable de détecter les odeurs de façon indépendante.
Les Varans sont les plus gros Lézards actuels. Le plus lourd est le célèbre Varan de Komodo (Varanus komodoensis), aussi appelé Dragon de Komodo12. En longueur il dispute le titre avec le Varan de Salvadori (Varanus salvadorii)13.
On a longtemps cru que le Varan de Komodo tuait ses grosses proies (les Buffles d'Asie) avec les bactéries présentes dans sa salive, qui induiraient une septicémie chez les victimes, lesquelles décèderaient quelques jours après avoir été mordues. On pense maintenant que les Buffles se contaminent plutôt en s'immergeant dans des flaques d'eau stagnantes après la morsure. Cependant les Varans de Komodo (et d'autres Espèces) possèdent des glandes à venin, situées dans la mâchoire inférieure (contrairement aux Serpents). Ce venin peut sérieusement affecter les animaux mordus14.
Au cours de l'Évolution plusieurs formes de détermination du sexe sont apparues chez les Reptiles. Les Varans utilisent le système ZW de détermination sexuelle. Plusieurs cas bien documentés de parthénogénèse ont été rapportés chez des Varans, dont des Dragons de Komodo au Zoo de Londres. En raison de ce système ZW de détermination, ces femelles non fécondées ont pu donner naissance à une progéniture exclusivement masculine15.
Il y a des Varans essentiellement terrestres, mais beaucoup peuvent grimper aux arbres (pour les plus grosses espèces comme le Dragon de Komodo surtout quand ils sont jeunes). D'autres sont semi-aquatiques, comme le Varan du Nil ou le Varan malais16.
Les éthologues et le personnel soignant des zoos qui conservent des Varans signalent leur intelligence, leur faculté d'apprentissage et même leur disposition à jouer avec des objets17.
Dans Vol 714 pour Sydney, Tintin et le Capitaine Haddock rencontrent un gros Varan18.
🦎   🦎   🦎
______________
1 J'ai vu des Viscaches (probablement Lagidium viscacia) dans les montagnes de Bolivie, mais elles ne se sont pas laissé photographier.
2 J'ai vu des Vigognes au Chili et en Bolivie. Cette photo est prise à 4120 m dans le Désert d'Atacama. J'aurais pu choisir de disserter sur les Camélidés. Voir la Vigogne dans Wikipédia en Français.
3 Je parle des Vautours du Nouveau Monde à la Lettre U.
4 Les Vers des Sables de la planète Arrakis auraient pu faire un sujet intéressant. Cependant je me suis autorisé les Animaux fantastiques, pas ceux issus de la Science-Fiction. Frank Herbert a imaginé et décrit l'écologie d'Arrakis contrôlée par les Vers des Sables. Voir cet article dans Wikipédia en Français ou encore celui-là dans Wikipedia en Anglais.
5 Voir la Vouivre dans Wikipédia en Français. Sa représentation varie selon les régions. L'article parle aussi du Biscione, très répandu en Italie et tout particulièrement à Milan, qui a probablement une origine différente.
6 Vu le nombre de momies de Crocodiles retrouvées en Égypte, il est très probable que le Crocodile du Nil existait dans l'Antiquité dans la basse vallée du Nil et aussi bien au-delà de sa distribution actuelle. Une remarque importante à propos du Crocodile du Nil : ceux de l'Afrique de l'Ouest sont maintenant placés dans l'Espèce Crocodylus suchus, le Crocodile du désert. Geoffroy Saint-Hilaire avait proposé cette autre Espèce en 1807, mais c'est seulement en 2003 que ces Crocodiles de l'Ouest Africain ont acquis le statut d'Espèce. D'ailleurs beaucoup de Crocodiles du Nil présentés dans les zoos européens sont en fait des Crocodylus suchus. Voir par exemple cet article et aussi cet article au sujet de la diversité des Crocodiles africains.
7 J'hésite à me lancer dans cette taxonomie, considérant les différentes versions, avec Sous-Familles, Sous-Ordres et Sous-Genres. Si vous y tenez, commencez par l'article de Wikipédia en Français et suivez les liens : Varans et Squamates (en Français) et aussi Toxifera (en Anglais).
8 Les Iguanes des Fidji constituent une énigme biogéographique. Comment se retrouvent-ils à 9000 km des côtes américaines où vivent les Espèces les plus proches ? Voir l'article sur le Genre Brachylophus dans Wikipedia en Anglais, ainsi que les articles sur la dispersion océanique (Oceanic dispersal) dans Wikipedia en Anglais et la dispersion biologique par radeau de végétation dans Wikipédia en Français. La Famille des Opluridae, des Lézards de Madagascar proche des Iguanes, aurait divergé de la branche commune il y a encore plus longtemps (135 millions d'années) : l'hypothèse d'un passage terrestre à travers l'Antarctique est aussi discutée.
9 Lézard est un terme ambigu, et les Varans ne sont pas toujours admis parmi les Lézards. Cependant, parmi les Squamates, ils ont indubitablement une forme de Lézard.
10 J'ai vu essentiellement le Varan du Nil (Varanus niloticus), le Varan des steppes d'Afrique orientale (Varanus albigularis), le Varan Malais (Varanus salvator) et le Varan de Rennell (Varanus juxtindicus). Voir ces photos de Varan Malais, de Varan du Nil, de Varan des steppes d'Afrique orientale et de Varan de Rennell.
11 L'organe voméronasal ou Organe de Jacobson est apparu au cours de l'Évolution chez les Amphibiens. Il existe chez beaucoup de Reptiles. Il est toujours présent et fonctionnel chez de nombreuses Espèces de Mammifères. Chez les Humains il est vestigial mais encore partiellement fonctionnel (c'est encore discuté). Voir l'article dans Wikipedia en Anglais et aussi l'article dans Wikipédia en Français.
12 Voir le Varan de Komodo dans Wikipédia en Français.
13 Voir le Varan de Salvadori dans Wikipédia en Français.
14 L'article dans Wikipédia en Français expose les connaissances actuelles sur la salive, les bactéries et le venin du Dragon de Komodo.
15 Voir l'article sur le système ZW de détermination du sexe dans Wikipedia en Anglais.
16 En Anglais le Varan du Nil (Varanus niloticus) et le Varan malais (Varanus salvator) sont souvent appelés "Water Monitor", ce qui peut apporter des confusions lorsque le continent (Afrique ou Asie) n'est pas précisé. D'ailleurs il y avait anciennement dans Wikipédia en Français une erreur de traduction dans l'article sur le Delta de l'Okavango, erreur que j'ai corrigée en 2008.
17 Le Varan des Steppes d'Afrique orientale est capable de compter jusqu'à six, et le Varan du Nil sait coopérer avec ses congénères : voir cet article dans Wikipedia en Anglais. Voir aussi le comportement en captivité des Dragons de Komodo dans Wikipédia en Français.
18 Ce gros Varan pourrait être un Dragon de Komodo. il est rencontré à la page 35 de l'album et on peut le voir sur cette page du site bellier.co.
MM 2022