voyage de Michel au Chili en 2009

carte du Chili
Voyage de Michel au Chili en 2009

J'ai fait un voyage en Amérique du Sud du 14 janvier au 18 mars 2009. J'ai surtout visité le Chili, mais aussi un peu la Bolivie. Dans le sud du Chili on doit nécessairement passer en Argentine pour voyager par voie de terre. De même pour rejoindre la partie argentine de la Terre de Feu il faut passer par la partie Chilienne. Les lieux visités en Argentine figurent aussi sur cette page. Je montre essentiellement des images, avec un commentaire minimal. Je mets aussi quelques liens vers les pages de Wikipedia. La plupart des liens s'ouvrent dans une deuxième fenêtre (ou un deuxième onglet). Utilisez le lien en bas de page si vous souhaitez m'envoyer un message.

le Chili avec Google EarthSi vous avez Google Earth...             le Chili dans Wikipediale Chili dans Wikipedia
Choisissez une région ci-dessous ou cliquez sur la carte
Santiago Chiloé
La Carretera Austral El Chaltén et El Calafate (Arg.)
Puerto Natales et Torres del Paine Punta Arenas
Ushuaia (Arg.) Puerto Williams
Cobquecura San Pedro de Atacama
Arica et Iquique Valparaíso

Austral Armoiries du Chili (source Wikipedia)


drapeau du Chili
www.3dflags.com
Beagle

Santiago
J'ai passé deux nuits à Santiago en arrivant au Chili, et aussi quelques heures le dernier jour avant de repartir. La ville est agréable, assez jolie, mais je ne peux pas en dire grand chose en y étant resté si peu de temps.
architecture d'inspiration coloniale vue depuis la colline manifestation pour juger la dictature
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.

Panorama de Santiago
Panorama de Santiago
Cliquez sur l'image pour agrandir (puis taille réelle et ascenseur)
retour en haut de la page

Chiloé
Apres un voyage de nuit depuis Santiago, je suis arrivé à Chiloé (Isla Grande de Chiloé). Je suis resté trois jours à Castro et deux jours à Ancud. Chiloé est renommée pour ses églises de bois construites sous la direction des Jésuites. Les créatures mythologiques de Chiloé sont toujours vivantes. L'archipel est riche d'une gastronomie reconnue, qui fait la part belle aux poissons et fruits de mer. Le nord de l'île, en particulier Ancud, a été très touché par le séisme de 1960, le plus puissant jamais enregistré. Les animaux marins sont nombreux : otaries, loutres et de très nombreux oiseaux dont les manchots de Humboldt et les Manchots de Magellan. Le poisson est tellement abondant que les cormorans ne sont pas chassés par les pêcheurs.
palafitos à marée basse près de Castro
Nalca (Gunnera tinctoria) commune dans le Sud plage sur la côte pacifique de Chiloé construction traditionnelle en bois sur Chiloé
La cathédrale de Castro. Elle est en bois et recouverte d'une feuille de zinc.
L'intérieur de la cathédrale de Castro, tout en bois. L'église de Achao. La structure est assemblée sans clous.
cormoran sur la plage du Pacifique
Manchots de Magellan près de Ancud Manchots de Humboldt près de Ancud une baie près de Ancud
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.
Palafitos à Castro
Palafitos près de Castro
Cliquez sur l'image pour agrandir (puis taille réelle et ascenseur)
retour en haut de la page

La Carretera Austral
J'ai rejoint Coyahique en bus depuis Ancud (un peu plus d'un jour). Coyahique, où j'ai passé deux nuits, est la dernière ville importante sur la Carretera Austral. Pour utiliser les grandes routes depuis Ancud ou Puerto Montt, on franchit les Andes, puis on file vers le sud du coté argentin, et enfin on revient vers l'ouest au Chili. Je n'ai donc pas suivi la partie nord de la Carretera Austral, entre Puerto Montt et Coyahique. Cette route a été construite sous la dictature de Pinochet. La construction ne respecte hélas pas toujours l'environnement. Avant cette route les villages et peuplements de la région n'étaient accessibles que depuis la mer. Villa O'Higgins a été reliée en 2000 seulement. Il y a un projet d'extension vers le sud, vers Puerto Natales, avec plusieurs passages en ferry.  En bus on peut aller de Coyahique à Villa O'Higgins (551 km) en deux jours, l'été, si on choisit bien les jours où il y a un bus. J'ai choisi de faire le voyage en prenant mon temps, en passant deux nuits à Puerto Rio Tranquilo et une nuit à Cochrane. La Carretera Austral est populaire chez les voyageurs à moto et surtout à vélo. J'ai rencontré beaucoup de cyclistes Européens, mais aussi des Néo-Zélandais et des Nord-Américains. Il faut un équipement fiable et une bonne condition physique pour rouler sur les pentes de gravier avec du matériel de camping. J'ai aussi fait la connaissance de Hemmo avec lequel j'ai voyagé pendant huit jours.
La Patagonie a été incendiée pour la déboiser il y a quelques dizaines d'années. La forêt n'a pas repoussé. Parmi les plantes les plus communes il y a les fuchsias (Fuchsia magellanica) qui atteignent ici 5 mètres de hauteur.
Au-delà de Villa O'Higgins, on peut passer en Argentine pour continuer vers le sud. On traverse en bateau le Lac O'Higgins (il n'y a pas de bateau tous les jours), puis on continue à pied (environ six heures de marche) pour passer en Argentine. On arrive à Laguna del Desierto qu'on traverse aussi en bateau pour rejoindre la route et le bus qui va à El Chaltén. C'est une très jolie promenade avec vue sur la face nord du massif du Fitz Roy. Les cyclistes peuvent passer avec leur vélo. La zone du Fitz Roy fait toujours l'objet d'un conflit territorial entre le Chili et l'Argentine. La décision d'un tribunal d'arbitrage international ayant été plutôt favorable à l'Argentine, les cartes chiliennes montrent un rectangle gris et prétendent que la frontière n'est pas encore déterminée avec certitude. 
Coyahique vue de la Reserva Nacional Coyahique
Capillas de Marmol, sur le Lago general Carrera près de Puerto Rio Tranquilo Condor au-dessus de Puerto Rio Tranquilo Puerto Rio Tranquilo vu depuis le Cerro
le Rio Cochrane, Parque Nacional Tamango, près de Cochrane
La Carretera Austral, entre Cochrane et Villa O'Higgins Huemul (femelle), animal emblématique du Chili la barcaza (ferry) entre Perto Yungay et Rio Bravo
Villa O'Higgins, au bout de la Carretera Austral
Sur le Lago O'Higgins, en direction de Candelario Mancilla la frontière : au nord le Chili, au sud l'Argentine Laguna del Desierto, avec vue sur le Fitz Roy
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.
retour en haut de la page

El Chaltén et El Calafate (Argentine)
Je suis arrivé à El Chaltén en étant parti le matin-même de Villa O'Higgins après quelques km en minibus, la traversée du Lago O'Higgins, six heures de marche avec passage de la frontière, la traversée de Laguna del Desierto et enfin une vingtaine de km en bus. El Chaltén est un point de départ pour les excursions vers le Glacier Viedma et bien sûr vers le Fitz Roy. Cette montagne de 3375 m d'altitude a été gravie pour la première fois par le grenoblois Lionel Terray et le franco-italien Guido Magnone le 2 février 1952.
le Glacier Viedma
Le Fitz Roy vu depuis El Chaltén au petit matin Promenade en direction du Fitz Roy Le Fitz Roy. On l'appelle aussi Chaltén, ce qui signifie "montagne qui fume"
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.
Panorama du Fitz Roy
Panorama du Fitz Roy
Cliquez sur l'image pour agrandir (puis taille réelle et ascenseur)
El Calafate est plus grande que El Chaltén. Elle est plus touristique aussi, étant le point d'entrée privilégié pour le Parque Nacional Los Glaciares et en particulier pour les excursions au Glacier Perito Moreno. J'ai suivi une excursion jusqu'au front lacustre de ce glacier. J'ai même fait une courte vidéo (12,5 Mo quand même). Dans cette région on voit souvent des nandous dans la pampa. El Calafate est aussi le nom de cette plante aux baies comestibles, commune dans le sud de l'Argentine et du Chili jusqu'au Cap Horn.
Dauphine Gordini à El Calafate
Une Dauphine Gordini

je bois le maté traditionnel à El calafate Glacier Perito Moreno. L'arche se forme là où le glacier s'appuie sur l'autre rive de la rivière. Elle s'écroule et se reforme plus ou moins régulièrement. Ces Austin Seven vues à El Calafate font le tour du monde.
Des Austin 7

Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.
Panorama du Glacier Perito Moreno
Panorama de Santiago
Cliquez sur l'image pour agrandir (puis taille réelle et ascenseur)
retour en haut de la page

Puerto Natales et Torres del Paine
Je suis passé deux fois du coté de Puerto Natales. Une première fois rapidement (une nuit) en allant vers le sud, depuis El Calafate. Ensuite au retour de Ushuaia et Puerto Williams. Puerto Natales est la ville proche (115 km) du Parque Nacional Torres del Paine. Beaucoup de gens vont au Chili pour Torres del Paine. Le paysage est grandiose, mais pour nous qui venons des Alpes il n'est pas si exceptionnel. Je n'ai pas eu de chance avec le temps. Après une nuit de pluie sous la tente et des prévisions d'aggravation pour les jours suivants, j'ai renoncé à une randonnée de 4 jours. Je suis retourné encore une nuit à Puerto Natales pour repartir rapidement vers le nord. Je n'ai même pas vu les fameuses tours qui étaient cachées dans le brouillard.
Eglise sur la place de Puerto Natales
Torres del Paine : pluie et neige Torres del Paine : en montant vers Campamento Torres Torres del Paine : Mirador Las Torres. Les pics sont cachés dans les nuages.
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.
retour en haut de la page

Punta Arenas
En continuant vers le sud on arrive à Punta Arenas, grande ville de 131 000 habitants sur le Détroit de Magellan. J'y suis resté trois nuits. C'est une ville plutôt agréable, qui a conservé l'empreinte de sa splendeur passée. Il y a plusieurs colonies de Manchots de Magellan à proximité. On voit aussi des nandous et des guanacos dans la pampa.
Immeuble à Punta Arenas cormorans et paquebot à Punta Arenas Manchots de Magellan près de Punta Arenas
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.

Panorama de Punta Arenas
Panorama de Punta Arenas
Cliquez sur l'image pour agrandir (puis taille réelle et ascenseur)
retour en haut de la page

Ushuaia (Argentine)
La Grande Île de Terre de Feu est partagée entre le Chili et l'Argentine. Au bout de la route se trouve Ushuaia, du coté argentin de l'ile. Ushuaia n'est pas qu'une marque de savon vantée par un camelot de la TV en béton. C'est avant tout une ville de 50 000 habitants, connue pour être la ville la plus australe de la planète.  Pour beaucoup c'est une destination mythique, et elle est devenue très touristique. Pour moi qui suis allé beaucoup plus au sud, elle n'a rien d'extraordinaire. J'y suis resté au total trois nuits, dont une au retour de Puerto Williams.
La guerre des Malvinas/Faulkland est toujours présente Parc National près d'Ushuaia Parc National près de Ushuaia Ushuaia vue de l'Île Navarino (Puerto Williams)
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.
retour en haut de la page

Puerto Williams
Au sud d'Ushuaia il y a encore des villes, certes plus petites. La ville de Puerto Williams, sur l'Île Navarino (Chili), a une population de 2300 habitants. C'est le chef-lieu de la commune de Cabo de Hornos (Cap Horn). J'y suis resté seulement une nuit. Il y a de la forêt et des tourbières, et aussi des zones d'élevage (vaches et moutons). Pas loin du Cap Horn, on y voit des perroquets, de l'espèce Conure Magellanique (Enicognathus ferrugineus) je crois.
Puerto William (Commune du Cap Horn) Puerto Williams vu d'en haut Un lac avec un barrage de castors (Isla Navarino) Tourbière sur l'Isla Navarino
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.
retour en haut de la page

Cobquecura
Après le mauvais temps de Torres del Paine j'ai fait un très long voyage vers le nord en passant par l"Argentine. En un jour et demi je suis allé jusqu'à Osorno (arrêt une nuit) puis à Chillán (la ville natale de Bernardo O'Higgins) et à Cobquecura où je suis resté deux nuits. Cobquecura est une petite station balnéaire très calme. Elle est connue pour sa colonie de Lions de Mer (Otaria flavescens) et pour les rochers creux appelés Iglesia de Piedra au nord de la très grande plage. Les vagues sont très belles sur cette plage.
Maison allemande à Osorno La cathédrale de Chillán Iglesia de Piedra au nord de Cobquecura
Colonie de Lions de Mer à Cobquecura La plage de Cobquecura. On voit les rochers de la colonie de lions de mer. Urubus à tête rouge (Cathartes aura) et urubus noirs (Coragyps atratus) à Cobquecura. Cobquecura vue depuis le calvaire
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.
retour en haut de la page

San Pedro de Atacama et Calama
En partant de Cobquecura, j'ai fait un long voyage vers le nord. D'abord en bus jusqu'à Chillán (plutôt vers le sud-est), puis en train jusqu'à Santiago, ensuite en bus jusqu'à Calama (1500 km d'un coup) et enfin en bus jusqu'à San Pedro de Atacama (vers le sud-est). Ça fait au total trente quatre heures de transport. Le Désert d'Atacama est extrêmement sec. Comme les zones plates atteignent 4000 m d'altitude et qu'i est facile de monter à 5000 m, on y a construit des observatoires astronomiques. San Pedro où l'eau des montagnes est disponible est vraiment très touristique. J'y suis néanmoins resté trois nuits (deux journées complètes). Le premier jour j'ai loué un vélo et fait une grande promenade. Le lendemain j'ai pris part à une sortie en groupe, pour faire 280 km en voiture est visiter les lacs andins plus ou moins chargés en sel de la région.
A vélo près de San Pedro de Atacama La rivière qui alimente San Pedro de Atacama A vélo dans la Quebrada del Diablo Le Salar d'Atacama au petit matin. Il y a quelques flamands chiliens et quelques flamands andins.
Eglise de Socaire, reconstruite dans le style traditionnel. A Socaire on cultive la quinoa, les fèves, le maïs, le tournesol, la pomme de terre... On est ici à 3300 m d'altitude. Zorro culpeo (Lycalopex culpaeus). On l'appelle aussi Renard de Magellan. Celui-ci se trouvait près de la Laguna Miñiques, à 4200 m d'altitude. Vigognes près de la Laguna Miscanti (4140 m) L'eau est présente à Toconao. On y cultive des fruits dans la valle de Jere.
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.
Panorama près de San Pedro de Atacama
Panorama près de San Pedro de Atacama
Cliquez sur l'image pour agrandir (puis taille réelle et ascenseur)
Panorama Laguna Miñiques (4140 m)
Panorama Laguna Miñiques (4140 m)
Cliquez sur l'image pour agrandir (puis taille réelle et ascenseur)
Calama est une grande ville. Sa prospérité vient du cuivre, exploité de façon industrielle depuis plus d'un siècle. La mine de cuivre la plus importante de la région est Chuquicamata, située à 20 km au nord de Calama. C'est l'une des plus importantes du monde. L'exploitation à ciel ouvert a une profondeur supérieure à 850 mètres. Les camions de minerai transportent, selon le modèle, entre 330 et 400 tonnes de charge utile.
     Chuquicamata avec Google EarthChuquicamata dans Google Earth...
Plus tard le même jour j'ai aussi visité le village de Chiu Chiu où se trouve la plus ancienne église du Chili (construite en 1611). Après ces visites j'ai passé une nuit à Calama avant de partir en Bolivie.
Mineur de cuivre à Calama Camion de minerai dans la mine de Chuquicamata La mine de cuivre de Chuquicamata L'église de Chiu Chiu, bâtie en 1611 L'intérieur de l'église de Chiu Chiu. Une grande partie du toit est en bois de cactus.
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.
retour en haut de la page

Tacna (Pérou), Arica et Iquique
A la fin de mon séjour en Bolivie je suis passé sur la rive péruvienne du lac Titicaca. J'ai ensuite pris le bus de nuit entre Puno et Tacna (Pérou). Il faisait froid la nuit vers 4000 m d'altitude dans ce bus pas très étanche ; heureusement ma voisine autochtone m'a prêté une de ses nombreuses couvertures. Cette région entre Tacna et Antofagasta (Chili) a changé de souveraineté au cours de la Guerre du Pacifique, à la fin du XIXème siècle. La cathédrale de Tacna a été partiellement construite par Gustave Eiffel. Le musée ferroviaire est à voir. Après un bon déjeuner avec cochon d'inde grillé j'ai pris le petit train (autorail) qui rejoint Arica (Chili).
La cathédrale de Tacna, construite par Gustave Eiffel Gare de Tacna. Le climat très sec permet aux géoglyphes sur les collines de se conserver très longtemps. Le musée ferroviaire de Tacna Plat de cochon d'inde grillé
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.

La ville de Arica est dominée par le Morro de Arica (130 m). Ici et sur quelques centaine de km vers le sud le désert commence immédiatement au bord de la mer. Arica est une grande ville construite en un des lieux les plus arides de la planète. Il y a cependant un peu d'eau dans le sol. L'ancienne douane et la cathédrale San Marcos ont été construites par Gustave Eiffel (quand la ville était péruvienne). Les oiseaux de mer sont extrêmement nombreux.
Arica vue depuis le Morro de Arica Le Morro de Arica Plage La Lisera au sur de Arica Cathédrale San Marcos de Arica, construite par Gustave Eiffel
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.

La ville d'Iquique est tout aussi aride. Les précipitations annuelles n'atteignent pas 1 mm en moyenne. Les oiseaux de mer (cormorans, pélicans...) et les lions de mer sont également très abondants. La ville compte de nombreux édifices de l'époque coloniale, très bien conservés.
La place centrale d'Iquique Pélicans et lions de mer à Iquique Centre ville d'Iquique Bâtiment de l'époque coloniale à Iquique
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.
retour en haut de la page

Valparaíso
J'ai quitté Iquique en prenant un bus direct pour Valparaíso (un peu plus d'un jour de bus). Le centre historique de Valparaíso a été inscrit par l'UNESCO au Patrimoine Culturel de l'Humanité. Dans la même agglomération, la ville de Viña del Mar est devenue une destination de vacances très fréquentée. Valparaíso est tellement connue pour ses funiculaires et sa vie culturelle que je ne vais rien en dire de plus sur cette page.
L'Ascensor Baron à Valparaíso Valparaíso vue depuis l'Ascensor Larrain L'Ascensor Artilleria à Valparaíso Les collines de Valparaíso
Passez le pointeur sur les images pour afficher les infobulles. Cliquez pour agrandir.

Panorama de Valparaíso
Panorama de Valparaíso
Cliquez sur l'image pour agrandir (puis taille réelle et ascenseur)
retour en haut de la page


Page d'accueil Page d'accueil site Pally Maccagnan
courriel : michel at maccagnan point net Lien vers page Bolivie drapeau Bolivien

Merci à Wikipedia accueil Wikipedia en Français
Michel Maccagnan Chili Patagonie