Site Pally - Maccagnan
Carte voyage MM Éthiopie 2019. Vue dans Marble avec le fond Satellite
Vous pouvez cliquer sur les différentes zones de la carte
Page d'accueil du site
Éthiopie

L'Éthiopie dans WikipediaL'Éthiopie dans Wikipedia
Cette année je suis resté en Éthiopie du 12 février au 16 mars (un peu moins de 5 semaines). J'ai fait le voyage depuis Johannesburg, parce que j'ai aussi passé quelques jours en Afrique Australe avant et après l'Éthiopie.  C'est ma troisième visite en Éthiopie, après mes voyages de 2014 et 2017. J'ai choisi cette année de retourner à des endroits déjà connus et de prendre mon temps. Je n'ai pas revisité les lieux qui attirent le plus les étrangersLes étrangers visitent surtout le "circuit du Nord" : Bahar Dar, Gondar, Aksum, Lalibela, Mekele (voir mon voyage de 2014). Harar aussi est bien visitée, surtout par les Français. D'autres visiteurs préfèrent aller dans le Sud (souvent en voyage organisé) pour voir les "Négresses à Plateau" et autres "Sauvages à moitié nus".. J'ai essayé ici de limiter le nombre de photos ; vous en trouverez d'autres sur les pages de 2014 et de 2017.
Les liens ci-dessous permettent d'accéder rapidement à des paragraphes précis. Normalement les pages restent dans leur onglet (testé avec plusieurs navigateurs).
Merci à Wikipedia pour tous les articles vers lesquels nous mettons des liens. Nous mettons parfois le lien vers la page en anglais si elle est mieux illustrée que celle en français.

Voilà ce que j'écrivais en 2014 et en 2017.sur l'Éthiopie
Liens rapides
Gambela
Hawassa
Ziway Dire Dawa
Harar
Le train Divers

Lien vers la partie du voyage de 2019 en Afrique Australe

Page d'accueil du site
Gambela
Je suis resté deux jours entiers à Gambela (trois nuits). Depuis Hawassa ou Ziway il faut deux jours complets de transport, sur des routes souvent en mauvais état. À l'aller comme au retour j'ai passé une nuit à Jimma. Je n'ai rien fait de bien différent à Gambela cette année, mis à part monter jusqu'à l'église orthodoxe éthiopienne située sur la colline au Nord de la ville. On a une très bonne vue de la ville de Gambela depuis cette colline qui la domine. La ville elle-même n'a pas changé beaucoup depuis mon voyage de fin 2017. Il y fait toujours très chaud (j'aime bien la chaleur).

Voilà ce que j'écrivais sur Gambela en 2017.
Région Gambela
Gambela (la ville)dans WikipediaGambela dans Wikipedia
Gambela vue depuis la colline du Nord
Vue panoramique de Gambela
Les Anuaks et les Nuers sont très grands
Une rue de Gambela
Livraison de fruits et légumes (surtout des mangues et des tomates) sur la Rivière Baro
Livraison de fruits et légumes
Un gros poisson pêché dans la Rivière Baro
Poisson
Retour en haut de la page 👆

Hawassa
Hawassa continue de s'agrandir, et le Parc Industriel semble également s'étendre. La ville, plutôt moderne, reste pourtant très agréable et le Lac Awasa attire quelques touristes.
C'ette année aussi j'ai passé quelques  jours à Hawassa, en plusieurs fois. Je suis allé plusieurs fois au bord du Lac où j'ai mangé du poisson avec les marabouts.
Pour voir davantage de photos de Hawassa, reportez vous aux voyages antérieurs.

Voilà ce que j'écrivais en 2014 et en 2017 sur Hawassa et le Lac Awasa.
Région SNNP
Hawassa dans Wikipedia  (en Anglais)Hawassa dans Wikipedia
Martin-pêcheur huppé (Corythornis cristatus ) sur le Lac Awasa
Martin-pêcheur huppé
Pêcheur sur une petite embarcation (Lac Awasa)
Pêcheur à la ligne
Le marabout est intéressé par mon poisson (il aura la tête et les arêtes).
Marabout intéressé par mon plat
Colobe (Colobus guereza) près du Lac Awasa
Colobe guéréza
Retour en haut de la page 👆

Ziway
J'aime bien Ziway. C'est une petite ville sur la route de Shashamene (2014), à moins de trois heures de la capitale, ce qui permet d'éviter de dormir à Addis Abeba le premier ou le dernier jour des vacances. Comme Ziway occupe une position presque centrale je m'y suis arrêté plusieurs fois.
Le Lac Ziway est plus grand que le Lac Awasa, mais moins fréquenté par les touristes. Il y a pourtant beaucoup d'oiseaux et aussi des hippopotames. De plus on peut visiter les îles.

Voilà ce que j'écrivais en 2014 et en 2017 sur Ziway et le Lac Ziway.
Région Oromia
Ziway dans Wikipedia (en Anglais)Ziway dans Wikipedia
Minaret et marabouts à Ziway
Minaret à Ziway
Extension de l'église orthodoxe éthiopienne à Ziway
Église orthodoxe éthiopienne à Ziway
Belle paire de cornes (Ziway)
Belles cornes
Oiseaux sur le Lac Ziway
Oiseaux sur le Lac Ziway
Retour en haut de la page 👆

Dire Dawa
Le voyage vers Dire Dawa est long. Je l'ai fait en deux jours, à l'aller comme au retour en m'arrêtant à Awash. Je connaissais déjà Dire Dawa. J'y suis passé cette année encore à plusieurs reprises. Dire Dawa a connu à l'origine un rapport étroit avec la France et j'ai rencontré plusieurs personnes qui parlaient bien le Français (dont les employés du Chemin de Fer). L'Alliance Française fait toujours un travail important dans l'éducation et la culture
J'ai fait de nouveau le voyage en train jusqu'à la frontière avec Djibouti, en revenant  aussi en train le lendemain (voir plus bas). J'ai aussi visité les ateliers du Chemin de Fer.

Voilà ce que j'écrivais en 2014 et en 2017   sur Dire Dawa.
Dire Dawa n'a pas de drapeau officiel (extrait de Wikipedia)
Dire Dawa dans WikipediaDire Dawa dans Wikipedia
Heure de prière devant une église orthodoxe éthiopienne à Dire dawa.
Prière devant une église
La Rivière Dechatu n'a toujours pas d'eau.
La Rivière Dechatu sans eau
Les dromadaires servent comme animaux de bât.
Dromadaires prêts pour le transport
Marché aux Épices de Kefira à Dire Dawa.
Marché aux Épices
Symboles de l'Éthiopie et de la France dans la cour de l'Alliance Française. Seuls les deux coqs étaient déjà présents en 2017.
Cour de l'Alliance Française
La Gare de Dire Dire Dawa (Chemin de Fer  Djibouto-Éthiopien).
La Gare de Dire Dawa
Retour en haut de la page 👆

Harar
Harar n'est qu'à 50 km de Dire Dawa, et on peut facilement passer d'une ville à l'autre en minibus. Il y a quelques visiteurs étrangers à Harar, dont des Français inspirés par Arthur Rimbaud qui a vécu ici. J'ai visité le Musée Rimbaud pour la première fois cette année. J'aime bien me promener dans la vieille ville, appelée Jugal, entourée des murailles. Elle comporte 82 mosquées sur environ 1 km², mais c'est une église orthodoxe éthiopienne, l'église Medhadelem, qui occupe la position centrale. Les différents marchés de la ville sont à visiter, mais attention, on risque de rater des ruelles intéressantes. Si les Peugeot 404 sont encore bien présentes, les tuk-tuksAilleurs dans le monde on les appelle aussi auto-rickshaw. En Éthiopie le nom le plus utilisé est Bajaj, du nom d'un fabricant indien (même quand il s'agit d'un autre fabricant). sont devenus extrêmement nombreux dans les rues ouvertes à la circulation ; avec tous les gens qui vivent et meurent sur le troittoir on pourrait se croire en Inde.
Certaines des photos ci-dessous sont très similaires à celles des voyages précédents.

Voilà ce que j'écrivais en 2014 et en 2017 sur Harar.
Région Harar
Harar dans WikipediaHarar dans Wikipedia

La Porte Est (ou Herer Gate ou encore Argob Bari) : c'est par cette Porte que Richard Burton est entré à Harar en 1854.
La Porte Est (Argob Bari)
Les ruelles de la Vieille Ville sont trop étroites pour la circulation des véhicules.
Une ruelle de Jugal
Shoa Gate (Asmaddin Bari) est l'entrée du marché principal de Harar. Le marché extérieur qu'on voit ici est moins formel.
Marché devant Shoa Gate
Beaucoup de marchandises sont livrées ainsi.
Livraison de combustible
En cette période de Carême on vend beaucoup d'accessoires religieux devant l'église Medhadelem.
Devant la grande église centrale de Jugal
La Porte Sud (Buda Gate, ou Bedri Bari). La pancarte blanche indique que ces murailles sont inscrites au Patrimoine Mondial.
La Porte Sud (Buda Gate)
L'église Selassie est en réfection
Église Selassie en réfection
Jeunes mariés devant la Porte Ouest (Harar Gate, Duke's Gate)
Jeunes mariés
Dans un passage du Marché aux Épices à l'intérieur des murailles de Jugal.
Marché aux Épices
On fabrique ces réchauds avec des tôles de récupération (boîtes de conserve...).
Réchauds à charbon de bois
Cet ancien palais abrite le Musée Rimbaud.
Le Musée Rimbaud
On y trouve de nombreuses photographies anciennes de la région. Il y a aussi des lettres originales de Rimbaud.
Intérieur du Musée Rimbaud
Retour en haut de la page 👆

Page d'accueil du site
Le train
Après mon voyage de 2017 j'avais très envie de refaire ce voyage en train, entre Dire dawa et Guelile à la frontière avec Djibouti. Sans être un amateur de trains comme il en existe, j'ame bien les voies ferrées anciennes. En Afrique j'ai voyagé en train au Mozambique (deux fois) et en Namibie.
Ce tronçon entre Dire dawa et Guelile est le seul qui fonctionne encore de la ligne construite il y a longtemps avec les Français. L'Administration est toujours à l'ancienne gare de Addis Abeba. À Dire Dawa j'ai visité les ateliers où on fait l'entretien des machines. Le personnel est extrêmement dévoué à cet entretien et espère que la ligne va encore exister pendant longtemps.
Pour tout savoir sur le Chemin de Fer Djibouto Éthiopien, voyez ce site remarquable.

Voilà ce que j'écrivais en 2017 sur ce train.
Chemin de Fer Djibouto-Éthiopien

L'ancienne gare de Addis Abeba (côté accueil)
L'ancienne gare de Addis Abeba
L'ancienne gare de Addis Abeba (côté voies)
L'ancienne gare de Addis Abeba
La gare de Dire Dawa (toujours en service)
La gare de Dire Dawa
Atelier d'entretien du train à Dire Dawa
Atelier d'entretien
Atelier d'entretien du train à Dire Dawa
Atelier d'entretien
Plaque tournante pour locomotives et wagons
Plaque tournante
Entretien des moteurs Diesel
Entretien des moteurs Diesel
Moteur diesel en réparation. À l'arrière on voit un wagon du train chinois, en réparation dans cet atelier.
Moteur en réparation
Le quai de la gare. On remarque les textes en français.
Quai de la gare de Dire Dawa
Mes billets de train, aller (recto-verso) et retour (grand papier).
Mes billets
Le ciel à Dire Dawa vers 04H00 : on voit au même moment la Grande Ourse vers le Nord et la Croix du Sud vers le Sud
Le ciel à Dire Dawa à 04H00
Scène de village au passage du train.
Passage dans un village
Arrêt du train dans une petite ville.
Dans une petite ville
Scène au passage dans une petite ville.
Arrêt dans une petite ville
À l'approche du tunnel.
À l'approche du tunnel.
Passage dans un petit village (arrêt court).
Petit village
Arrêt dans une petite ville.
Arrêt dans une petite ville
Arrivée à Dawale
Arrivée à Dawale
Ces voies en triangle avec aiguillages permettaient de retourner la locomotive. Aujourd'hui elle fonctionne en marche arrière (on la ramène toujours à l'avant du train).
Voies de retournement
Avant le départ du train depuis Guelile.
Avant le départ
Dans le train. on ramène de l'huile, des sauces, des biscuits... depuis Djibouti.
Dans le train
Chargement et déchargement dans une petite ville.
Charge et décharge
Chargement et déchargement au passage du train dans une petite ville.
Transfert
Arrêt dans un village un peu avant la nuit.
Arrêt dans un village
Retour en haut de la page 👆

Page d'accueil du site
Divers

Castel (bière)
Je vais montrer ici quelques photos prises un peu partout pendant ce voyage. Comme j'ai surtout pris des photos depuis le bus, il y en a très peu qui sont montrables. Depuis le train il y en a quelques-unes (le train n'a pas de vitres et bouge un peu moins que les bus). Même les paysages sont trop difficiles à photographier depuis un bus qui roule. J'ai bien vu quelques animaux sauvages depuis le bus, mais je n'ai pas de photo. C'est pareil pour les travaux agricoles que j'aurais aimé voir de plus près.
J'essaye de présenter ici des photos différentes de celles montrées en 2014 ou en 2017, mais ce n'est pas toujours possible.

En 2017 aussi j'avais écrit un paragraphe "Divers".

L'eau
La faune
L'agriculture
Le café et le thé Le qat
Les constructions
Les transports
La cuisine de rue
Inclassables

L'eau
L'eau ne manque pas partout en Éthiopie. Une partie du pays reçoit une précipitation abondante. Cependant il y a très peu de familles qui ont de l'eau courante à domicile. La situation n'a pas beaucoup évolué depuis mon premier voyage. Comme ailleurs dans le Tiers-Monde les bouteilles en plastique sont un fléau. Des millions de ces bouteilles sont jetées chaque jour dans le pays. Pour ma part je n'ai pas acheté une seule bouteille en plastique. J'ai bu beaucoup un peu de bière et d'eau gazeuse (les bouteilles sont réutilisées), du thé, du café, et l'eau du robinet avec ma LifeStraw. Faites comme moi.

Voilà ce que j'écrivais en 2014 et en 2017 sur l'eau.
Babile Water (eau gazeuse)
Attente pour l'eau à la fontaine
Corvée d'eau
Attente pour l'eau à la fontaine
Corvée d'eau
Eau gazeuse (Babile Water). La bouteille est consignée.
Eau gazeuse
👈     👆
La faune
La faune sauvage est difficile à observer dans ce pays très peuplé. Les parcs nationaux sont d'un accès difficile, propre à rebuter le touriste. Comme j'ai déjà dit, depuis le bus on voit quelques animaux, de loin et pendant un instant trop court. Les animaux sauvages que j'ai vus de près sont essentiellement des oiseaux et quelques singes (babouins et colobes guereza). En 2014 j'étais allé dans les Montagnes du Simien et j'avais vu de près les geladas.
Cette année depuis le train j'ai vu quelques gazelles, mais pas vraiment de près. Je suis content d'avoir pu observer les Bucorves d'Abyssinie, cette fois avec un appareil qui permettait d'assez bonnes photos..

En 2017 j'avais écrit un petit paragraphe sur la faune.
Habesha (bière)
Oiseaux (Lac Ziway)
Oiseaux (Lac Ziway)
Marabout d'Afrique (Leptoptilos crumenifer)
Marabout d'Afrique
Martin-chasseur du Sénégal (Halcyon senegalensis)
Martin-chasseur du Sénégal
Tantale ibis (Mycteria ibis)
Tantale ibis
Corbeau corbiveau (Corvus crassirostris)
Corbeau corbiveau
Gazelles de Sömmering (Nanger soemmerringii), je crois
Gazelles de Sömmering
Gazelle ; je ne sais pas de quelle espèce.
Gazelle
Ouette d'Égypte (Alopochen aegyptiaca)
Ouette d'Égypte
Martin-pêcheur pie (Ceryle rudis)
Martin-pêcheur
Bucorves d'Abyssinie (Bucorvus abyssinicus)
Bucorves d'Abyssinie
Colobe guereza (Colobus guereza) près du Lac Awasa
Colobe
Nids de tisserins. Il y a de nombreuses espèces.
Tisserins
Chocador à oreillons bleus (Lamprotornis chalybaeus)
Choucador

Les Tisserins

Les oiseaux appelés tisserins appartiennent à plusieurs genres qui constituent au total une centaine d'espèces. Ils sont présents dans toute l'Afrique Subsaharienne et dans une partie de l'Asie. On repère facilement les nids qui sont construits en groupes sur certains arbres. Nous les avons vus très nombreux dans plusieurs pays d'Afrique. Les tisserins qui vivent en ville sont parfois aussi familiers que nos moineaux domestiques..

Tisserins : ils viennent manger les miettes de l'injera et goûtent la sauce. Il s'agit peut-être de Tisserins de Speke (Ploceus spekei)
Tisserins à Dire Dawa
Tisserins (à Harar)

Si votre connexion est lente, mettez la video en pause et attendez un peu
👈     👆
L'agriculture
L'Éthiopie est un pays où l'agriculture est prédominante.  De nombreux Éthiopiens cultivent la terre pour se nourrir, ou élèvent des troupeaux. Les céréales et les légumineuses sont cultivées pour le marché local ou pour les pays limitrophes (le teff est la céréale utilisée pour préparer l'injera). Le café reste en tête des exportations, en termes économiques. L'agriculture est peu mécanisée, et j'aurais aimé observer de près les opérations manuelles qui ont disparu en Europe.
Dans la vallée du Rif il y a d'immenses serres où on cultive des fleurs destinées au marché européen. Ce commerce me laisse dubitatif.
Bien sûr il ne faut pas oublier le Qat (voir plus bas), qui est une des cultures principales. Une partie de la production est exportée, en particulier vers Djibouti.

Voilà ce que j'écrivais en 2017 sur l'agriculture
Harar (bière)
Tomates dans la Vallée du rift
Tomates
Animal de bât : dromadaire à Guelile
Dromadaire
Élevage de chèvres et moutons
Chèvres et moutons
Zone humide propice à la culture (vue depuis le train)
Zone humide
👈     👆
Le café et le thé
Le café éthiopien est célèbre. Il est sans doute consommé localement depuis des siècles. Il est aujourd'hui le produit d'exportation principal de l'Éthiopie. La culture du café est encore très manuelle, et l'exploitation intensive peu développée. Les plants de café sont en souvent cultivés sous des arbres, afin de leur assurer de l'ombre. On voit bien ces petites parcelles quand on voyage dans l'Est de l'Éthiopie (Jimma, Metu, en direction de Gambela).
On cultive et consomme aussi du thé en Éthiopie Dans les basses terres de l'Est on en consomme même plus que du café.
J'ai souvent bu du café ou du thé dans ces minuscules établissements de rue, parfois aromatisé. C'est un moment  convivial, même quand on ne partage aucune langue commune.

Voilà ce que j'écrivais en 2014 et en 2017 sur le café
Malta (boison au malt)
Torréfaction du café
Torréfaction
Mouture au pilon
Mouture au pilon
Bouquet de rue (Ruta graveolens) pour aromatiser le café
Rue (Ruta graveolens)
Tasse de café avec un brin de rue (Ruta graveolens)
Café aromatisé
Culture du thé dans l'Ouest de l'Éthiopie
Culture du thé dans l'Ouest du pays
Paquets de thé éthiopien
Paquets de thé éthiopien
Tasse de thé aromatisé avec un brin de rue
Thé aromatisé
Vendeuse de café et de thé (Ziway)
Café et thé
👈     👆
Le qat
Le qat (Catha edulis) est largement consommé dans toute la Corne de l'Afrique et aussi au Yémen. L'Éthiopie est le principal pays producteur ; il s'agit de la deuxième exportation du pays, après le café. La plante tolère des sols et climats variés, et elle est cultivée presque partout. La production principale est toutefois dans l'Est du pays.
Les effets néfastes de la consommation régulière sont connus, et les gouvernements restent impuissants face à ce problème. Beaucoup d'Éthiopiens vivent de la culture et du commerce du qat, qui génère aussi des revenus d'exportation.
Le qat a été interdit dans de nombreux pays occidentaux et aussi en Chine. Les islamistes au pouvoir en Somalie ont essayé de l'interdir.

Voilà ce que j'écrivais en 2014 et en 2017 sur le qat.
Sofi (boison au malt)
Livraison de qat aux véhicules de passage
Livraison
Livraison de qat aux véhicules de passage
Détail
Awaday est le centre de livraison en gros
Le qat à Awaday
Marchand de qat à Butajira
Marchand à Butajira
On arrange les bouquets de qat une dernière fois dans le train
Dans le train
👈     👆
Les constructions
En dehors des villes, les constructions suivent encore des architectures traditionnelles utilisant les matériaux locaux (bois, pierre, terre et bouse de vache, chaume pour les toitures...). Il y a aussi des pratiques locales qui caractérisent les habitations et les villages. Cette fois j'ai très peu de photos de l'habitat traditionnel.
Je remarque qu'on construit toujours des églises et des mosquées. Pour nous occidentaux les échaffaudages en bois (des perches d'eucalyptus, arbres volontairement plantés et un peu invasifs) sont impressionants. Je ne sais pas si le domaine du Bâtiment provoque plus d'accidents que chez nous. Les travaux avancent plutôt lentement, en comparant des photos de décembre 2017 et de mars 2019.

Voilà ce que j'écrivais en 2014 et en 2017 sur les constructions.
Saint George (bière)
Maisons traditionnelles près de Welkite
Maisons traditionnelles près de Welkite
On construit toujours des mosquées
On construit toujours des mosquées
On construit toujours des églises (près de Adama)
On construit toujours des églises
La construction avance lentement (Shashamene)
La construction avance lentement (Shashamene)
La construction avance lentement (Harar)
La construction avance lentement (Harar)
👈     👆
Les transports
J'ai comme d'habitude uniquement utilisé les transports en commun, à l'exception de deux courses en taxi à Addis Abeba, Il me semble qu'il y a davantage de minibus (tous de marque Toyota) et un peu mois de bus plus gros (essentiellement Isuzu). Les bus modernes pour longue distance sont maintenant chinois. Les tuk-tuksAilleurs dans le monde on les appelle aussi auto-rickshaw. En Éthiopie le nom le plus utilisé est Bajaj, du nom d'un fabricant indien (même quand il s'agit d'un autre fabricant). sont maintenant très nombreux et deviennent une nuisance.
En ce qui concerne le transport local des marchandises, la force humaine ou animale est encore largement utilisée. pour le transport des marchandises lourdes sur les longues distance le camions européens sont encore majoritaires, mais les camions chinois deviennent nombreux.
On voit toujours beaucoup de véhicules accidentés, parfois dans des états et des positions invraisemblables, avec probablement des conséquences tragiques.

Voilà ce que j'écrivais en 2014 et en 2017 sur les transports.
Walia (bière)
Bus au départ à Jimma
Bus au départ à Jimma
Taxis (Peugeot 404) à Harar
Taxis (Peugeot 404) à Harar
On transporte aussi des chèvres
On transporte aussi des chèvres
Anciens camions Fiat_182_N3 (Le roi de l'Afrique)
Anciens camions Fiat, encore nombreux
Camion Renault à 4 essieux, urilisé comme tracteur de remorque. L'équipage complet comporte 28 roues.
Camion Renault à 4 essieux, tracteur de remorque
Transport de bois pour la cuisson
Transport de bois
Transport local des marchandises
Transport local
Transport de bois pour la cuisson
Transport de bois pour la cuisson
Il y a beaucoup d'accidents (vraiment beaucoup)
Il y a beaucoup d'accidents sur les routes
👈     👆
Cuisine de rue
J'ai souvent pris mes repas dans la rue, dans ces minuscules établissements où on peut manger une injera bien garnie pour une somme modique, presque dérisoire pour nous. D'ailleurs il n'y a pas que de l'injera.
Le savoir-faire de ces femmes est impressionnant. Il faut assurer la cuisine avec deux réchauds à charbon de bois, parfois un réchaud à bois. Iil faut surtout savoir gérer les deux bidons de 25 litres d'eau pour la journée, en les répartissant en eau potable, eau propre, eau raisonnablement  propre...
À part ça il y a les fournisseurs. En général il y en a un qui apporte de l'herbe pour répandre sur le sol, il y a celui qui livre le charbon de bois, celui qui livre l'injera, celui qui livre la rue (herbe aromatique, Ruta graveolens pour aromatiser le café). ou les écorces d'encens...
Il faut aussi savoir contrôler les clients ; certains viennent juste brouter leur qat dans un endroit tranquille, sans même payer une tasse de café.

Voilà ce que j'écrivais sur l'injera en 2014 et sur la nourriture en 2017.
Ambo (eau gazeuse)
Cuisine de rue (Hawassa)
Cuisine de rue (Hawassa)
Cuisine de rue (Dire Dawa)
Cuisine de rue (Dire Dawa)
Cuisine de rue (Dire Dawa)
Cuisine de rue (Dire Dawa)
Livreuse d'injera (Hawassa)
Livreuse d'injera
Jus de fruits (Harar) avec avocat, corosol, papaye...
Jus de fruits (Harar)
Boucherie de rue (Dawale). Ici c'est de la viande de dromadaire.
Boucherie de rue (Dawale)
Cuisine de rue (Dire Dawa)
Cuisine de rue (Dire Dawa)
Injera avec tomates, oignons, piments... (Hawassa)
Injera (Hawassa)
Charbon de bois pour la cuisson (Est de l'Éthiopie)
Charbon de bois pour la cuisson
Pain, pétri sur place et cuit ailleurs (Hawassa)
Pain (Hawassa)
Mouture des graines au pilon (Hawassa)
Pilon (Hawassa)
Injera au Buffet d'Aouache (Awash)
Injera (Awash)
👈     👆
Inclassables
Comme toujours il y a quelques photos qu'on aimerait montrer, mais qui ne correspondent à aucun des sujets principaux. Il y a quelques photos de villes où on n'a fait que passer, des auto-portraits, des lieux anecdotiques  etc.
Cette année, par exemple, je me suis retrouvé avec une équipe féminine de football, et j'ai assisté à leur match à Ziway. Depuis l'âge de 13 ans environ c'est la deuxième fois que je vois un match de football (la première fois c'était en 2007 entre des équipes de niveau international, une brésilienne et une coréenne à Daejon en Corée).
Je montre ici aussi les images collées sur un minibus ; le nouveau premier ministre est très populaire, et sa photo a remplacé Saint George et les icones du christianisme éthiopien sur les taxis et minibus. Mais ça n'mpêche pas les oromos de manifester un peu partout pour obtenir quelques avantages du gouvernement.

En 2017 aussi j'avais un paragraphe inclassable.
1 Birr
1 Birr
Monument à Jimma
Jimma
Monument à Gambela
Gambela
Ancienne boîte à lettres à Harar
Harar
Monument à Harar (statue de Ras Mekonen)
Harar
Monument à Hawassa
Hawassa
Marché informel (Chelenko)
Marché informel
Douceur pour hôte de marque (Ziway)
Douceurs
Manifestation Oromo
Manifestation Oromo
Le nouveau Premier Ministre (Abiy Ahmed)) est très populaire
Popularité
Tombe Oromo (au sud de Ziway)
Tombe Oromo
Autoportrait à Gambela
Au-dessus de Gambela
Avec une équipe de football (Ziway)
Équipe de football
Match de football (à Ziway)
Grand match de football à Ziway
Autoportrait dans la vieille ville de Harar
Vieille ville de Harar
👈     👆
Page d'accueil du site
Home      .
Plan du Site
Plan du Site
Envoyez-moi
un courriel :
Envoyez un courriel à Michel
Page d'accueil Afrique 2019 (Afrique Australe et Éthiopie)
Merci à Wikipedia accueil Wikipedia en Français
MM  2019  .